Victoire pour les gens de mer australiens

Les gens de mer en Australie employés sur des navires couverts par un contrat gouvernemental ont réussi à sauvegarder leurs emplois et à obtenir une convention collective agréée par le syndicat.

La semaine dernière, des marins ont organisé l’occupation du Triton lorsque l’armateur britannique du navire, Gardline, a annoncé son intention de remplacer l’équipage par des marins travaillant sans accord syndical. La compagnie a obtenu un contrat du gouvernement pour assurer la sécurité des frontières maritimes de l’Australie.

Toutefois le 2 février, après deux jours de négociations à Sydney, le Maritime Union of Australia (MUA) qui représente les gens de mer a pu conclure un accord avec l’armateur et l’Australian Institute of Marine and Power Engineers. Il garantit la sécurité des emplois et le droit des gens de mer d’être couverts par une convention collective.

Pendant le conflit, le syndicat maritime affilié à l’ITF Nautilus UK a prié instamment Gardline de trouver une solution au problème et a demandé aux employés de la compagnie de ne pas effectuer le travail normalement entrepris par les membres du MUA.

Le Secrétaire national du MUA et membre du Comité exécutif de l’ITF, Paddy Crumlin, a expliqué que les adhérents du MUA avaient refusé de quitter le navire, en dépit des sanctions prévues par l’actuelle législation hostile aux travailleurs. Cet incident, a-t-il ajouté, aidera à accélérer le courant de changement dans les relations sociales en Australie, exposant au grand jour les lacunes des législations actuelles pour protéger les normes maritimes et le pavillon national.

P. Crumlin a également déclaré qu’il souhaitait entretenir de bonnes relations avec Gardlines et il a remercié l’ITF et Nautilus UK pour leur soutien.

Fédération Internationale des Ouvriers du Transports (ITF),
8 février 2008

Source : http://www.itfglobal.org

Source ou site Web en rapport : Solidarité Ouvrière - http://communisme.wordpress.com
Publié par  Rhizome