Une dizaine de blessés à la fac Tolbiac de Paris 1

La présidence de l’université de Paris 1 soutient les fascistes et leurs brutalités pour casser les piquets de grève.

Voici des extraits d’un communiqué de presse du syndicat FSE de Paris 1, daté du dimanche 25 novembre :

« Tolbiac est en grève depuis bientôt 4 semaines. La présidence de l’université a démontré qu’elle était prête à tout pour casser la grève : fermetures administratives, descentes de flics, communiqués mensongers, référendum électronique, etc. À la Sorbonne, la police est intervenue à plusieurs reprises en pleine journée pour casser les piquets de grève en blessant plusieurs étudiants. Des flics en civil se baladent impunément dans la Sorbonne.

La présidence de Paris I a désormais franchi un nouveau pas : elle affirme que si les cours ne reprennent pas lundi 26 novembre, le premier semestre ne pourra pas être validé à la date prévue et que l’ensemble des étudiants devra valider leur premier semestre en septembre (session unique). En outre, elle encourage les étudiants à venir en masse lundi 26 novembre pour débloquer Tolbiac. Son appel est d’ailleurs relayé par l’UNI et différents groupuscules fascistes qui s’appuient sur la présidence de Paris I pour en découdre avec les grévistes. (...) Nous appelons l’ensemble des personnels à se rassembler avec les étudiants grévistes lundi 26 novembre à 7h30 devant Tolbiac et la Sorbonne. »

Résultat

Lundi 26 novembre au matin, les anti-grévistes, soutenus par le FNJ (les jeunes fachos de Le Pen), l’UNI (facho moyen) et le RED (facho pire), sont venus en masse à Tolbiac, ont pu entrer sur le site (les cartes d’étudiant n’étant, pour la première fois depuis plusieurs semaines, pas contrôlées) et, sous les applaudissements de membres de la présidence de Paris 1, ont violemment attaqué les grévistes qui imposaient un blocage non-violent. Une dizaine de blessés. La police a évacué les lieux plus tard, puis le site a été fermé administrativement.

Source ou site Web en rapport : Rebellyon - http://rebellyon.info
Publié par  Rhizome