Panama – Répression contre les ouvriers de la construction

Le 12 février 2008 au matin, le travailleur de la construction, Hiromi Smith, est mort d’un tir d’arme à feu perpétré par une unité de la police nationale, alors que plusieurs travailleurs protestaient en faveur de l’application du règlement de sécurité dans la construction dans la province de Colón au Panama.

Avec plusieurs travailleurs du projet construction à « Cuatro Altos », à l’entrée de la ville de Colón, le camarade Hiromi, protestait contre l’absence de mesures de sécurité dans la construction. Deux autres travailleurs, Donaldo Pinilla et Eustaquio Smith ont été blessés.

Une vidéo de Televisora National, Canal 2, a filmé les policiers qui ont utilisé des bombes lacrymogènes pour repousser les protestations de travailleurs. D’après le correspondant de TVN-Canal 2, Hiromi a été blessé à la polyclinique Hugo Spadafora, alors qu’il cherchait refuge et une aide médicale pour ses camarades blessés lors de la protestation.

TVN-Canal 2 a également informé de l’arrestation d’environ 30 travailleurs, arrêtés pendant la confrontation avec des unités de la police nationale.

Le dirigeant du Suntracs, Saúl Méndez, a annoncé que le syndicat demandera qu’une enquête exhaustive des faits soit établie afin de punir les coupables, responsables du meurtre de Hiromi Smith dans la province de Colón.

Le syndicat « Sindicato Unico de Trabajadores de la Construcción y Similares » avait annoncé des protestations dans divers endroits du pays. À la suite des événements à Colón, plusieurs projets de construction dans la capitale et le reste du pays ont été paralysés par les travailleurs témoignant de leur solidarité et protestant contre l’absence de normes de sécurité dans la construction. Suite aux deux jours de confrontations entre la police nationale et les travailleurs de la construction, on compte plus de 26 blessés et 500 détenus.

Un communiqué de la police nationale indique que les policiers ont dû répondre aux protestations des travailleurs, qui selon les autorités, utilisaient pierres et morceaux de bois contre les policiers.

Le bureau régional de l’IBB au Panama a envoyé une lettre de protestation au président Martín Torrrijos en date du 14 février pour le meurtre de Hiromi Smith et le recours à la force utilisée par la police nationale contre les travailleurs de la construction.

15 février 2008

Internationale des travaileurs du batiment - IBB
http://www.bwint.org

Signez notre campagne de solidarité !
http://www.bwint.org/default.asp ? ...

Publié par  Rhizome