Nous sommes bouleversées, angoissées, en colère !

Pour que ça n’arrive plus !

Suite au décès de « Lu » Semedo De Veiga, prisonnière, âgée de 28 ans, le 18 janvier à la Maison d’arrêts des femmes de Fresnes, des détenues expriment leur colère et leur rage. Elles demandent une enquête sur les circonstances et appellent aussi à un mouvement de « refus du plateau repas » de midi ce dimanche 27 janvier 2008. Voici un de leurs textes.

Pour que ça n’arrive plus !

Nous sommes bouleversées, angoissées, en colère !

Le décès de « Lu » Semedo De Veiga, démontre encore une fois l’incompétence du service médical de la MAF !

Ainsi que celle du personnel pénitencier dans sa « gestion » du « bétail humain » auquel il nous assimile !

Nous avons toutes été témoins de l’état de délabrement physique de Lu sur ces 3 derniers mois ! La fatigue constante, ses migraines, son maigrissement... Et pourtant, nous l’avons toujours vu continuer à distribuer les repas, nettoyer la coursive, les toilettes... Ils l’ont laissé, consciemment, en arriver là aujourd’hui !

Nous savons que dans la nuit de jeudi à vendredi à 4 heures du matin, sa co-détenue a demandé assistance car elle n’allait pas bien. Rien n’a été fait jusqu’à 12 h ! Pourquoi ?

Nous demandons une enquête sur les circonstances et les raisons de son décès.

Nous voulons être informées des résultats de cette enquête. Car au delà de Lu à laquelle nous rendons hommage par cet acte

Nous le voulons aussi pour les bavures précédentes, et surtout essayer d’empêcher celles à venir !

Nous appelons aussi à un refus du plateau repas de midi ce dimanche 27.

Symboliquement à la mémoire de Lu. Mais aussi pour montrer notre indignation face à une telle situation, dans les prisons d’une société dite « civilisée » au 21ème siècle.

Publié par  Rhizome