Nigéria - Assassinat d’un dirigeant syndical

La CSI Cconfédération Syndicale Internationale) a condamné l’assassinat d’Alahaji Saula Saka, président du Syndicat national des travailleurs du transport routier de l’Etat de Lagos (NURTW), affilié au Congrès du travail du Nigeria (NLC).

Le 6 janvier 2008, Alhaji Saka a été brutalement assassiné par quatre tueurs qui l’ont abattu de plusieurs coups de feu successifs tirés à bout portant. D’après des membres de sa famille, cet assassinat serait clairement lié aux militantisme syndical d’Alhaji et au poste qu’il occupait à la direction du syndicat.

« Tous les syndicalistes ont le droit de travailler et d’agir en toute liberté et avec toutes les garanties de sécurité nécessaires », a déclaré Guy Ryder, secrétaire général de la CSI. « Le gouvernement nigérian se doit de garantir le plein respect des droits syndicaux dans le pays, conformément aux obligations qui lui incombent en vertu de la Convention nº 87 de l’OIT. »

Dans une lettre adressée aux autorités nigérianes, la CSI a exhorté celles-ci à procéder à une enquête exhaustive et indépendante sur le meurtre d’Alhaji Saula Saka et à traduire en justice les auteurs du crime.

Source : TV5 Monde, 21 janvier 2008

Source ou site Web en rapport : Solidarité Ouvrière - http://communisme.wordpress.com
Publié par  Agences de presse