Montrouge : sans-papiers avec enfants scolarisés menacés d’expulsion

Une famille de sans-papiers de Montrouge avec deux enfants nés en France, dont l’un est scolarisé, est menacée d’expulsion. Des parents se mobilisent pour les protéger.

Mercredi 6 février, Bokara Kamissoko, a reçu un courrier rejetant sa demande de régularisation au titre de la vie privée et familiale. Il est invité à quitter le territoire français, sous un délai d’un mois. Bokara Kamissoko a 27 ans, il vit en France depuis l’âge de 19 ans et y a construit toute sa vie d’adulte. C’est ici que sont nés Fanta, 5 ans, scolarisée à la maternelle Boileau de Montrouge, et Foussény, né le 16 juillet 2007. Bokara kamissoko a une promesse d’embauche ferme de son employeur, il est soutenu par la directrice de l’école maternelle et de nombreux parents montrougiens, et par RESF.

Un rassemblement a eu lieu mercredi 13 février devant la préfecture d’Antony. Samedi 16 février, un autre rassemblement est prévu devant l’école de Boileau. Le maire de Montrouge, Jean-Lou Metton, contacté, a accepté de soutenir le dossier de Bokara Kamissoko.

La mobilisation générale semble bien soutenir cette famille, qui n’est qu’un exemple parmi d’autres nombreux cas en attente de régularisation.

Si la décision de justice n’est pas favorable, il n’est pour l’instant pas question pour la famille de quitter le territoire, mais plutôt de survire dans la clandestinité la plus improbable.

Source ou site Web en rapport : Paris Indymedia - http://paris.indymedia.org
Publié par  Rhizome