Mille euros contre la grève : la CFDT attaque juridiquement

Le dossier sera entre les mains du juge des référés le 18 mars prochain. Après la proposition de la direction de l’entreprise GT Logistics d’offrir 1000 euros aux salariés qui s’engageraient à ne pas faire grève, la CFDT contre-attaque juridiquement.

« Nous allons saisir le juge des référés pour obtenir une sanction rapide en soutenant que la direction a cherché à détourner le droit de grève », a avancé hier Me Farida Hadidi. L’avocate de la CFDT a mis en avant l’article L521.1 du code du travail qui stipule que « l’exercice du droit de grève ne peut donner lieu à des mesures discriminatoires en matière de rémunération et d’avantages sociaux. »

« Or ici, si le salarié fait grève, il n’a pas la prime dont ses collègues bénéficient », explique-t-elle. Elle a également ajouté qu’une procédure au pénal est aussi à l’étude. Par ailleurs, près d’une quarantaine de salariés sont en train d’engager une procédure devant le Conseil des Prud’hommes.

Le 12 février dernier, le PDG de GT Logistics, basée à Bassens (33) était venu sur le site tarnosien de l’entreprise pour proposer une « avance permanente » de 1000 euros en échange de l’engagement des salariés à garantir « la permanence de la prestation. » La prime n’est versée qu’une seule fois pour un engagement d’une durée indéterminée des salariés. Cette proposition venait en réponse aux revendications de négociations salariales portées par les salariés qui s’étaient déjà mis en arrêt de travail à deux reprises. Depuis, une soixantaine d’entre eux auraient accepté la proposition. Une bonne partie « sous la forte pression de la direction » selon des salariés grévistes.

« Cette mesure proposée par la direction a l’air d’un autre temps mais elle risque bien de s’apparenter à une nouvelle façon de manager si on ne fait rien. C’est très grave et ça va bien au-delà du seul problème de cette société », a estimé Michel Larralde, responsable de la CFDT Pays Basque.

Source : Le Journal du Pays Basque (2008-02-28)

Publié par  Anonyme