Lucerne - La culture est dans la rue !

Le compromis culturel est mort : à cause d’une mauvaise planification urbaine, la culture alternative n’a plus de place à Lucerne. On veut la récupérer.

Boa fermée

La fermeture de la Boa après 19 ans ne signifie pas seulement une perte pour la culture alternative, mais aussi la fin du compromis culturel. Les millions qui sont investis dans la culture établie continuent à couler. Les 200’000 frs qui avaient été dépensé pour la Boa sont coupés sans alternative.

Le « projet de suite Südpol » (pole du Sud) en dehors de la ville de Lucerne n’est pas une alternative. Un extrait des états des lieux politico-culturels de la ville de Lucerne le prouve :

« Une ville culturelle à besoin de milieux culturels vastes et vivants, étant subversif, non-réglementé, critique, révolté et anarchique. Ces milieux sont représentent la base de la vie culturelle. »

Les modèles de développement urbain visent pourtant dans une direction complètement différente. La culture altenative n’y a aucune place.

Espaces autonomes détruits

En même temps, les deux squats ont été évacués. Ces espaces autonomes créés par les gens ainsi détruits. La Fluhmattstrasse 63 et 65 a dû céder à la « promotion de la ville », tandis que on continue à abuser de la Hofstrasse 3 en tant que objet de spéculation. La Gibraltarstrasse également a dû céder à de nouveaux apartements trop chers.

On est toujours là

La culture alternative est privée des ses immeubles, les revendications restent.

Pour ces raisons, l’Aktion Freiraum (« Action espace autonome ») appelle à une fête de rue pacifique pour des espaces culturels autonomes le 1er décembre 2007 à 20h au Vögeligärtli.

La culture alternative a été foutu dans la rue, alors utilisons-la !

Aktion Freiraum
aktionfreiraum gmx.net

Source ou site Web en rapport : Indymedia Suisse - http://ch.indymedia.org/fr/2007/12/54990.shtml
Publié par  Rhizome