Les urgentistes sont en grève

A l’appel de l’AMUF et du SAMU, les urgentistes hospitaliers entament aujourd’hui une grève illimitée de la permanence des soins pour obtenir le paiement des heures supplémentaires et l’ouverture de négociations sur le temps de travail des médecins.

Le président de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) Patrick Pelloux a prévenu que si rien n’avançait, ils iraient « à une grève très dure à partir du 2 janvier, sans doute rejoints par les syndicats d’anesthésistes-réanimateurs. » « Tout dépendra de la réactivité des interlocuteurs au ministère de la Santé », a pour sa part expliqué le Dr Marc Giroud, président du SAMU de France : « On est déterminés ».

Actuellement, dans les hôpitaux de France, toutes catégories de personnel confondues, le stock s’élève à 23 millions d’heures supplémentaires non payées et à 3,5 millions de jours de RTT dans les comptes épargne-temps. Selon le rapport Acker, il manque au bas mot 4.800 postes de praticiens hospitaliers à temps plein, 5.800 emplois d’infirmiers et de personnels soignants ainsi que 1.200 agents administratifs. Plus prosaïquement, 23 millions d’heures sup’ + 3,5 millions de jours de RTT = quelque 32.000 emplois équivalent temps plein.

Source ou site Web en rapport : Actuchomage - http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=art (...)
Publié par  Tiny