Iran - Dix arrestations après une altercation avec une femme « mal voilée »

Les forces de sécurité iraniennes ont arrêté dix personnes à Téhéran qui s’opposaient à des policiers ayant arrêté une femme « mal voilée » dans le cadre de mesures de répression morales, a déclaré un adjoint du chef de la police, vendredi. « On a donné un avertissement à une soeur pour ses vêtements, mais elle a résisté. Elle a refusé de coopérer alors qu’on l’emmenait vers la voiture de patrouille et elle a fait une scène », rapporte l’agence de presse ISNA en citant le commandant Hossein Zolfaghari.

« Des personnes ont été affectées par le bruit et s’en sont pris à la police avant d’être finalement arrêtées », a-t-il dit.

Neuf personnes ainsi que la femme en question ont été incarcérées, a-t-il dit, sans donner d’autres détails.

Zolfaghari s’exprimait à propos d’un incident sur la place Sadeghieh dans l’ouest de Téhéran, a dit ISNA, qui selon des rapports officieux est survenu le 23 février.

« Même si l’action de la police n’était pas justifiée, la fille n’aurait pas dû résister », a-t-il dit. « Si un officier donne un avertissement à un conducteur qui brule un feu rouge, doit-il pour autant sortir et saisir l’officier par le cou ? »

Des milliers de femmes ont reçu des avertissements pour ne pas se couvrir suffisamment la tête ou dissimuler les contours de leur corps en Iran, lançant une campagne de répression morale dans l’ensemble du pays en avril 2007 dans le but « d’élever la sécurité dans la société. »

À la différence de campagnes similaires par le passé – qui se terminaient à la fin de l’été – les fourgons de la police des moeurs sont toujours visibles sur les principales places de Téhéran et des officiers contrôlent les passantes.

Source : Iran Manif, 1 mars 2008

Source ou site Web en rapport : Solidarité Ouvrière - http://communisme.wordpress.com
Publié par  Agences de presse