Fête nationale australienne : pour l’ouverture du dialogue avec les Aborigènes

A l’occasion de la fête nationale australienne, le 26 janvier, Survival International appelle le nouveau gouvernement australien à établir de nouvelles bases de dialogue avec les Aborigènes et les Insulaires du Détroit de Torres.

L’organisation appelle en particulier :

- à une refonte complète du programme d’urgence controversé mis en place dans les Territoires du Nord par le précédent gouvernement qui avait été unanimement condamné par les organisations aborigènes. La suppression du système qui exigeait de toute personne se rendant dans une communauté aborigène l’obtention d’une autorisation spéciale et la prise de contrôle de communautés aborigènes par le gouvernement avaient été particulièrement critiquées.

- à la mise en place de mesures destinées à accélérer le processus permettant aux Aborigènes et aux insulaires du Détroit de Torres d’obtenir des titres natifs sur leurs territoires et d’élargir le nombre de personnes pouvant avoir recours à la procédure leur permettant de récupérer leurs territoires ou de les protéger.

Le récent rapport de Survival intitulé « Le progrès peut tuer » démontre que la perte de leur territoire et du contrôle de leur vie a des conséquences désastreuses sur la santé physique et mentale des peuples indigènes.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : « Les graves problèmes sociaux et économiques que connaissent tant d’Aborigènes ne pourront être surmontés que s’ils sont pleinement impliqués. Imposer des “solutions” ne fonctionne pas – si les 40 dernières années nous ont enseigné quelque chose, c’est bien cela. Une occasion unique est aujourd’hui offerte à l’Australie de régler cette question qui ternit sa réputation depuis des années, et qui est surtout la cause d’une immense misère. »

Source : http://endehors.org

Source ou site Web en rapport : Survival International (France) - http://www.survivalfrance.org
Publié par  Rhizome