Disneyland Paris : le service maintenance touché par une grève de 24 heures

Des salariés du service maintenance du parc de loisirs Disneyland Paris (Seine-et-Marne) sont en grève pour dénoncer un projet de réorganisation qui va remettre en cause leurs conditions de travail.

Le mouvement, entamé mercredi, a perturbé le démarrage de certaines attractions jeudi matin, d’après Laurent Burazer, délégué Unsa, tout en précisant que cette grève avait été lancée à l’appel des salariés et non des syndicats. « Une dizaine d’attractions sur un total de 54 ont été touchées, avec des retards allant de quelques minutes à plus d’une heure », a précisé un porte-parole de la direction.

« Les salariés s’inquiètent pour leurs conditions de travail, leurs salaires, leur propre sécurité et celle du public », a expliqué M. Burazer. Il a ajouté qu’une centaine de personnes était en grève sur environ 1. 000 employés de ce service qui gère notamment la maintenance des attractions, des restaurants et des boutiques du parc de loisirs.

Le projet de réorganisation, en cours d’élaboration depuis plusieurs mois, prévoit entre autres des changements d’horaires et une redéfinition des zones d’intervention des équipes, a souligné David Charpentier de la CFDT, qui comprend l’inquiétude des salariés sans partager leur modalité d’action. Cette réorganisation, qui sera examinée le 7 mars par le comité d’entreprise, « peut avoir du bon, c’est la façon dont elle est présentée qui pose problème », a estimé M. Charpentier, déplorant le manque d’information de la part de la direction.

Cette dernière a indiqué avoir « bien pris note des points d’interrogation » soulevés par les salariés. Elle a assuré qu’ils « pourraient être rediscutés après le comité d’entreprise » soulignant, sans plus de précisions, que seule une « petite minorité » du service maintenance serait affectée par des « questions de planning. »

D’après AFP – 28 février 2008

Publié par  Agences de presse