Belgique - Grève de la faim d’une centaine de détenus à Vottem

Une centaine de personnes détenues au centre fermé pour étrangers de Vottem (Liège) ont entamé ce dimanche une grève de la faim. Selon les informations du CRACPE (collectif de résistance aux centres pour étrangers), le mouvement a débuté vendredi au sein d’une des quatre ailes du centre, avant de s’étendre.

Selon France Arets, porte-parole du CRACPE, les personnes enfermées se plaignent des mauvaises conditions de détention et d’un manque de soins médicaux.

“Un psychiatre vient tous les quinze jours mais la question des soins médicaux reste entière ; les gens n’ont pas l’impression d’être suivis médicalement et de voir leurs cas être suffisamment pris en considération“, détaille la porte-parole.

Selon elle, le centre compte un nombre de détenus proche de sa capacité maximale, soit 160 places. Les personnes détenues se plaignent de surpopulation et de la mise régulière au cachot. “Ils protestent contre la détention elle-même : détention de personnes qui n’ont commis d’autre délit que de ne pas avoir les bons papiers“, rappelle-t-elle.

D’après RTL, 2 mars 2008

Publié par  Agences de presse