Appel des résident du foyer de travailleurs immigré de la rue des terres aux curés

Suite aux évènements du mardi 12 février 2008, 5 heures du matin, où 400 policiers accompagnés de chiens investissaient le foyer de travailleurs migrants AFTAM du 43 rue des Terres au Curé a Paris (portes et mobiliers cassés, violences physiques, disparitions de biens).

Concernant les deux résidents qui, terrorisés par les chiens, avaient sauté par la fenêtre, l’un d’eux reste toujours hospitalisé. Sur les 115 personnes interpelées, 84 personnes sont toujours détenues, une personne ayant été déja expulsée vers le Mali. Un rassemblement de protestation a eu lieu l’après-midi même. Le lendemain une marche des résidents du foyer a mobilisé un millier de personnes, voisins, militants associatifs et politiques entre le foyer et la mairie.

Aujourd’hui, jeudi 14 février, 20 avocats spécialistes du droit des étrangers se sont mis à la disposition des résidents traduits devant les juridictions de Paris, Evry, Rouen, Lille. Le prétexte visant à présenter les travailleurs migrants comme des trafiquants et des marchands de sommeil se sont avérés sans fondement judiciaire, comme l’ont reconnu les tribunaux (par la relaxe des 9 personnes accusées de partager leur propre chambre).

Il s’agit d’une opération massive pour arrêter les sans papiers et salir l’image des foyers de travailleurs. Aujourd’hui, le Comité de Soutien et les résidents du foyer appellent à :

- maintenir la mobilisation pour la libération de tous les résidents du foyer interpellés,
- participer aux réunions de soutien au foyer tous les soirs à 18h (43 rue des Terres au Curé, Paris – Metro Olympiades Ligne14),
- se joindre au rassemblement prévu le samedi 16 février à 14h30 sur le parvis des droits de l’Homme, Place Trocadéro, dans le cadre de la semaine anti-coloniale,
- soutenir le rassemblement hebdomadaire à 16h le samedi après-midi devant le Centre de Rétention de Vincennes (RER A – Joinville le pont).

Un rassemblement de soutien est prévu pour dimanche 17 février devant le foyer.

Comité de soutien aux résidents du foyer Terre au Curé
43 rue des Terres au Curé, 75013 Paris

Publié par  Rhizome